Après Charlie Hebdo, l’éternel retour de l’ennemi intérieur

cf4366f0-96dc-11e4-91a2-5b7cf9539efa_reims

Le scénario est bien rodé. Des violences commises par des déséquilibrés immédiatement qualifiés de « terroristes » ou de « djihadistes » par le gouvernement, une réaction politico-médiatique entre élans compassionnels, bons sentiments et appels à la « fermeté républicaine » contre la « barbarie », rassemblements en hommage aux victimes… et un tour de vis sécuritaire. La fusillade de Charlie Hebdo, en raison de la gravité de l’attaque, a sur tous ces points atteint des sommets inédits. Minutes de silence, drapeaux en berne, journées de deuil national, manifestations de solidarité émaillées de « dérapages » anti-Islam, grande marche républicaine symbolisant l’union sacrée des politiques contre « la barbarie et le terrorisme » et à laquelle s’est associée la totalité des partis du système et des organisations de l’antiracisme institutionnel, slogans de soutien omniprésents, déclarations martiales des responsables politiques en dépit des zones d’ombre qui brouillent cette nouvelle affaire, à l’image de celles des attentats du 11 septembre. Le parallèle a d’ailleurs été fait, notamment par Plantu qui l’a qualifié de « 11 septembre de la pensée libre » mais probablement sans penser à cette dimension des événements… ou par d’autres non sans arrière-pensée belliciste. Il faut dire que les activistes ont visé là un des centres névralgiques du système de domination médiatique : Charlie Hebdo, passé du scato-gauchisme au néoconservatisme bon teint, s’est fait une spécialité dans la discrimination antimusulmane sous couvert de « liberté d’expression » (pourtant à géométrie bien variable par les temps qui courent) avec la bénédiction des élites politiques qui n’ont jamais ménagé leurs efforts pour le soutenir, en particulier au moment du procès des caricatures. Et pour cause… Les colonnes du journal accueillent régulièrement la fine fleur de l’atlantisme dans sa version la plus dure, notamment des journalistes de la mouvance néoconservatrice du Cercle de l’Oratoire : Caroline Fourest, qu’on ne présente plus, Robert Misrahi, Mohamed Sifaoui (lire ici l’article du site ANTINEOCONS). Le journal s’est notamment ilustré en publiant un « manifeste des 12 », dénoncé à juste titre par la Ligue des Droits de l’Homme, sous-titré « ensemble contre le nouveau totalitarisme » qui n’est rien de moins qu’une déclaration de guerre contre la menace islamique assimilée à la barbarie et au totalitarisme : « Après avoir vaincu le fascisme, le nazisme, et le stalinisme, le monde fait face à une nouvelle menace globale de type totalitaire : l’islamisme ». On a déjà vu analyse plus nuancée…

La question qui vient inévitablement (à tout esprit sensé) est pourquoi un telle saturation médiatique au risque de provoquer la nausée ? La réponse est dans les bénéfices que les responsables politiques tirent de cette affaire : diversion bienvenue dans un moment de crise de légitimité politique du pouvoir, flicage des populations avec un renforcement du plan Vigipirate et de nouvelles mesures annoncées par Manuel Valls pour répondre à la « menace terroriste », attaques contre certaines personnalités de la dissidence rendus une nouvelle fois responsables du drame et, cerise sur le gâteau, regrets affichés de Hollande « de ne pas être allés en Syrie » avec la volonté à peine voilée de réparer cette faute le plus tôt possible…

Dans cette nouvelle croisade antimusulmane, les élites politiques peuvent compter sans réserves sur le soutien de la population française, apeurée par la « menace islamique » et unie contre elle comme un seul homme. Comme par enchantement, les manifestations de soutien à Charlie Hebdo se sont multipliées à travers la France avec une rapidité déconcertante et les messages de soutien à l’équipe du journal, notamment le papillon « Je suis Charlie » qui rappelle évidemment le « nous sommes tous américains » post-11 septembre 2001 ont fleuri sur les réseaux sociaux et dans les médias à la vitesse de la lumière. Même une chanson « Je suis Charlie » a été écrite pour l’occasion et passe en boucle dans les réseaux sociaux. Alliés inattendus du pouvoir, les Anonymous ont tombé le masque en déclarant vouloir annuler leurs attaques contre le site du Ministère de la Défense pour s’en prendre aux sites islamistes afin de « venger Charlie Hebdo ». Le jour même de l’attentat, pas moins de 100.000 personnes sont descendues dans la rue pour afficher leur soutien aux victimes et la liste des mobilisations à venir est impressionnante. Un tel unanimisme a de quoi laisser pantois…

La réussite de la mobilisation générale  contre l’islamisme est bien sûr le résultat de la propagande médiatique qui à fonctionné à plein. Mais celle-ci rencontre des consciences déjà formatées, si bien que les politiques ne font là que prêcher des convertis. La « guerre contre le terrorisme », spécialité des néoconservateurs, ne fait en réalité que réactiver les préjugés coloniaux et le mythe de l’ennemi intérieur socio-ethnique. La phraséologie employée par les politiques, les méthodes de la police pour traquer les terroristes basées sur le renseignement, puisent dans le registre de la théorie contre-subversive auparavant appliquée aux peuples colonisés. L’éternel retour du refoulé…

De la répression anticoloniale à la « guerre contre le terrorisme »

La doctrine contre-révolutionnaire naît au moment de la guerre d’Algérie avec les entreprises de « pacification » mises en œuvre par le pouvoir gaulliste basées sur les méthodes de renseignement et de répression militarisée de populations civiles. La célèbre « bataille d’Alger » de 1957 et le dispositif de protection urbain mis en place par le général Massu et le colonel Trinquier en constituent les réalisations les plus abouties. Il s’agit mettre en œuvre les techniques militarisées relevant de la « guerre de basse intensité » pour mener des opérations « dans la foule » afin de neutraliser l’ennemi tout en s’assurant de la coopération des populations locales. Le concept d’ennemi intérieur est né de cette doctrine qui assimile la société à un organisme qu’il convient d’immuniser contre la subversion parfois assimilée à un cancer ou à un virus et fait du militaire le chirurgien à même de guérir le corps social en en extrayant les agents perturbateurs.

L’ennemi intérieur socio-ethnique

La chute de l’Union Soviétique va bouleverser l’équilibre géopolitique mondial et ouvrir une nouvelle période marquée par une recomposition du marché de la guerre qui s’organisait jusque-là sur une bipolarisation du monde. La menace a quitté l’espace ordonné du camp socialiste pour se diluer à l’échelle de la planète et prendre la forme de la « nébuleuse terroriste islamiste ». Les experts de la sécurité vont alors forger une nouvelle figure de l’ennemi intérieur global et transversal remplaçant celle du « terroriste rouge » et mettre en œuvre de nouveaux dispositifs sécuritaires réactivant les méthodes contre-subversive héritées de la période antérieure. Les quartiers populaires, perçus comme des zones de non-droit échappant au légalisme républicain, deviennent le creuset d’une nouvelle menace alliant Islam, délinquance et terrorisme dont l’archétype est Khaled Kelkal, responsable des attentats de 1995. Musulman, masculin, issu des quartiers populaires, délinquant et fanatisé, son profil correspond trait pour trait à celui du « loup solitaire » actuel concentrant toutes les peurs.

Le plan Vigipirate ou l’état d’urgence permanent.

La pièce maîtresse des dispositifs antiterroristes de l’après-guerre froide est le plan Vigipirate. Instrument de défense globale (il assure le maintien de l’ordre intérieur mais relève du domaine présidentiel comme tout ce qui concerne la défense nationale), il a été conçu en 1978 mais n’a été mis en œuvre pour la première fois qu’en 1991, au moment de la première guerre du Golfe. L’état d’urgence est permanent : le plan Vigipirate n’a pas été levé depuis la vague d’attentats de 1995 et seule sa couleur a changé, celle-ci indiquant le niveau de la menace et donc du contrôle militarisé à mettre en jeu.

Comme les procédures d’exception qui gouvernent la guerre contre le terrorisme (et qui font du terroriste davantage un ennemi qu’un délinquant), le plan Vigipirate, dont l’activation est le fait exclusif du président de la République, instaure un état d’exception qui met en suspens le contrôle juridique et législatif courant et fusionne les dispositifs militaires et policiers.

Le nouveau paradigme de la « guerre contre le terrorisme »

Arbitraire du pouvoir présidentiel, état d’urgence, militarisation du quadrillage urbain, pacification du territoire : la « guerre contre le terrorisme » efface la distinction classique entre guerre et paix. Guerre de basse intensité contre un ennemi furtif, elle justifie un gouvernement par la peur fondé sur la croyance que l’ordre intérieur et la vie de la population sont désormais constamment menacés. Elle suppose un conditionnement médiatique des populations afin de les « sensibiliser » à ces nouveaux risques et de promouvoir l’esprit de défense.

Le concept d’ennemi intérieur fait de la population civile nationale le milieu de prolifération de la menace et l’enjeu même du contrôle. Chacun est donc invité à jouer les délateurs en signalant tout comportement ou individu suspect, à l’exemple de l’injonction « attentifs ensemble ». Et cette vigilance citoyenne est d’autant plus facile à mettre en œuvre que celui-ci sera forcément musulman, donc aisément identifiable. Ou comment s’acheter une bonne conscience à peu de frais en jouant les « idiots utiles » au service d’un pouvoir discrédité qui sera le principal bénéficiaire du resserrement de la cohésion sociale autour du rejet d’une éternelle victime de substitution… Le storytelling de la cohésion retrouvée que veulent nous vendre les medias est en réalité une communion nationale factice basée sur l’ostracisation et l’exclusion, aux antipodes de ce que pourrait être une vraie réconciliation nationale avec les populations issues de l’immigration post-coloniale. L’union sacrée prônée par les politiques après la tuerie de Charlie Hebdo ne pourra qu’alimenter cette mécanique de la haine et du rejet dont les seuls débouchés sont la guerre civile sur le front intérieur et la guerre militarisée sur le front extérieur.

Rejoignez-moi sur facebook et twitter !

Publicités

73 réflexions sur “Après Charlie Hebdo, l’éternel retour de l’ennemi intérieur

  1. Et vous, Mr le professeur, qu’avez vous à proposer, depuis votre piédestal, face à la situation à part l’analyse du passé et la distribution des qualificatifs à un tel ou un tel?

      • Bien vu. Le souci, dans un destin individuel fatalement tragique car hasardeux (même au sein d’un cas de figure où la « paix » sociale serait la règle et régnerait majoritairement), c’est, qu’effectivement « il n’est du général que du particulier »; donc oui, pour s’en sortir, c’est bien « chacun sa merde ». Cela dit, dans ce genre de guerre civile larvée, bien malin sera celui qui pourra jouer les devins concernant sur qui la prochaine balle ou bombe va pouvoir bien tomber… Fatalitas.

      • Si ils refusent de se plier aux lois de la République, dont certaines sont peut-être abusive et à revoir mais dont beaucoup restent de bon sens, alors on finira forcément par devoir leur demander leur avis: la valise ou le cercueil. Ça c’est déjà fait en d’autre temps et d’autre lieu et on a appelé ça la justice… probablement à raison.
        Il n’a jamais été question de les laisser venir et de leur accorder un traitement différent sous prétexte qu’ils avaient une culture différente. Et ils nous reprochent assez les erreurs du colonialisme en l’attaquant sous se prisme la pour qu’on soient ferme sur ce principe.

    • Immigration post coloniale qui a été parfois (sinon souvent?) « appelée » par les entrepreneurs de grands travaux vers les années 60-70 Par exemple, les immeubles de la zone « les minguettes » , à Lyon (Vénissieux) , ont été construits pour loger les immigrés qui travaillaient à la construction de la Part Dieu (qui est restée pendant quelques années le + grand centre commercial d’Europe).

  2. Un moment donné, il ne faut pas pousser le bouchon trop loin, je suis d’accord avec vous sur certain point et je suis contre le conflit de civiisations mais la, sur l’affaire charlie hebdo vous dites: on fabrique un ennemi interieur hier hitler aujourd’hui l’islam. Ok mais le système même si il est manipulateur sournoie, calculateur, double language, il n’est pas tous le temps responsable, les autres cons de djihadiste n’ont qu’a pas agir. c’est pas l’ultra gouvernement mondial, qui leur à donné des armes pour stigmatiser l’islam dans cette affaires. Regardez la têtes des hauts responsables, captez leur sensations cette fois si c’est reel. J’etais un soralien à l’epoque mais la: TROP DE COMPLOTS TUE LE COMPLOTS!

    2. En plus autre erreur: vous essayer de defendre des djihadiste et le terrorisme, mais c’est de la merde ils sont contre l’unité national, et il tapine plus pour le systeme qu’autre chose, au contraire il faut condamner ces actes ca ne diabolisera pas forcement les musulmans, car les musulmans ne se reconnaissent pas dans c’est islam. L’iran c’est autre chôse. l’ennemi c’est les con, les tapins et les abrutis, pas les resistant. Vous me comprenez?

    Bref je vous suivez mais la TROP DE THÉORIEs DU COMPLOTS TUE LES THÉORIES DU COMPLOTS.

    • « Compatissons ensemble. Mais ne soyons pas tous crétins ensemble  » .
      De Susan Georges, lors du drame des trois (3) tours (Twin towers + W7) percutées par deux (2) avions de ligne.

    • En premier lieu, un Bescherelle s’impose. Mais surtout qu’est ce que ce galimatias vient faire ici? Où lisez-vous un soutien quelconque aux djihadistes? Et où est la logique de « trop de complots tue le complot? » Est-ce que trop d’analyse tue l’analyse? En définitive, je ne sais ce qui est le pire pour la dissidence. Un chien de garde du système ou un chien de garde de la dissidence.

      • Laissons de coté la dissidence, et essayons de penser… où de lire, par curiosité, ceux qui ont des données
        http://blogdejocelyne.canalblog.com/archives/2015/01/10/31293496.html :

        « Les suspects peuvent être à la fois coupables et boucs émissaires. Il suffit de se souvenir des complots terroristes qui ont été montés de toutes pièces par le FBI dans le but de convaincre les Américains que la menace du terrorisme était bien réelle » …….
        « . Les USA ont-ils ressuscité « l’Opération Gladio » de la période suivant la Seconde Guerre mondiale, quand la CIA perpétrait des attentats à la bombe contre les Européens, pour qu’ensuite Washington accuse les communistes d’en être les auteurs, afin de détruire leur influence dans les élections en Europe ? »….

        Deux extraits d’un texte de Paul Craig Roberts Paul Craig – Ancien vice-ministre des finances de Reagan et ancien Rédacteur en chef adjoint du Wall Street Journal, Paul Craig Roberts, a pris ses distances avec la dérégulation néolibérale. Il est devenu ensuite un adversaire de l’entrée en guerre de George W. Bush contre l’Irak. Il considère que la politique étrangère belliciste de Clinton, Bush et Obama a trahi le contenu fondamentalement libéral et pacifique de la Constitution américaine de 1787. Dans son blog il dénonce les dangers que l’hégémonisme, le militarisme et l’arrogance de Washington font courir à la paix mondiale.
        Serait il complotiste????? 😀

  3. C’est dans ce genre de situation qu’on se révèle.Qui veut la guerre? Qui veut la paix?Les pauvres types qui s’en prennent aux musulmans sous le prétexte bien pratique du terrorisme ressemblent comme deux gouttes d’eau à ceux qui tuent par fanatisme.Parfaitement manipulables.Le chiffon rouge et ça fonce sans réfléchir.De préférence sur un être faible comme sur ce lycéen tabassé par une horde d’abrutis qui voulait « venger les dessinateurs ».Ceux qui cherchent à comprendre et à savoir à qui profite le crime sont plus utiles que tous ces salopards qui se déchirent sur les cadavres encore chauds des victimes.

    • Au moins ils avaient une raison spéciale pour tabasser, les musulmans de France c’est tout les jours qu’ils tabassent les Français avec pour seule excuse le passé coloniale, l’exclusion et le racisme. Je suis en train de lire la France orange mécanique: statistique 2010: 0,35% des Français mis en cause pour atteinte à l’intégrité physique et 0,70% de Maghrébin.
      C’est le phénomène qui contribue à ce que 60% de la population carcérale soit musulmane et que les gens typés se fassent contrôler plus facilement par les flics dans la rue. Malgré tout les médias et l’anti-racisme institutionnel (néo-maccarthysme) nie le fait de toute leur force depuis 30 ans, c’est une vue de l’esprit des citoyens Français si ils se font agresser pratiquement que par des étrangers ou des gamins issus de l’immigration.
      A un moment il faut arrêter la pleurniche avant qu’elle soit devenu insupportable et qu’elle suscite une réaction violente.

  4. Merci Mr Bourgoin, je suis un islamique et je suis fier de vous et de la France Laïque qui reconnait et respecte la foi de chacun sans prôner l’athéisme anti-religion type Femen et bien d’autres.
    Avoir des caucasiens aussi ouvert d’esprit que vous qui cherche toujours à voir la vérité aux travers des merdias-mensonges mainstream cela réchauffe le coeur ; les incohérences de cette nouvelle propagande anti-islam rappelle tristement et sans aucune surprise celle du 11 sep avec toujours la même absence d’investigation criminelle et toujours l’assassinat des présumés coupables sans que jamais le moindre début de preuves tangibles ne soit analysés par qui que ce soit….
    Le mot d’ordre est plus que jamais diviser pour mieux régner avec cette fois le spectre bien présent d’une guerre civile internationale où tous les défenseurs de la Laïcité véritable seraient taxés d’intégrisme religieux.

    Merci encore pour votre objectivité, qu’Allah vous guide et vous protège des mécrants

  5. Excellente analyse, comme toujours, mais le temps de la tolérance (par définition limitée dans sa durée) est arrivé à terme.
    L’hypocrisie majeure de nos élites, c’est de désigner le musulman comme l’ennemi tout en condamnant l’islamophobie. On répète à l’envi, et à raison, que tous les musulmans ne sont pas des islamistes mais sans jamais dire que tous les islamistes sont musulmans. Car si on allait au bout de la logique et si les musulmans lesquels, au mieux, n’apportent d’autre valeur ajoutée à la France qu’une main d’œuvre non qualifiée pourvoyeuse de chômage et au pire participent de la destruction de sa culture (tout autant que l’américanisation galopante), devenaient ouvertement personæ non gratae par mesure de précaution statistique, ils partiraient, pour la plupart d’eux-mêmes, vers des cieux plus accueillants et, ceux qui resteraient, garderaient profil bas.
    Malheureusement ils sont protégés et souvent nourris à coup d’allocs par les mêmes qui les désignent à la vindicte populaire. Nos dirigeants souhaitent juste nous monter les uns contre les autres et provoquer un pourrissement malsain de la situation et, pour ce faire, après avoir saboté l’assimilation, par le regroupement familial, et nous avoir conduits au bord de la guerre civile, ils tentent d’empêcher la remigration, laquelle, faute de boucs émissaires pratiques, les laisserait tout nus face à la vindicte populaire..

  6. Bravo M. Bourgoin. Il est évidentissime que ce ne sont pas des passages à l’acte isolés, et que pourtant, il serait difficile a priori de faire un lien entre un attentat soit disant jihadiste (Charlie Hebdo) et antisémite (boutique Casher). Il s’avère que le point commun de ces attentats organisés au même moment, c’est d’abord la diabolisation de l’Islam.
    Je tire des conclusions un peu différentes des vôtres, avec d’autres retombées bénéfiques diverses mais convergentes:
    – assentiment des populations occidentales pour une ingérence plus lourde de l’OTAN dans le monde musulman, guerres rémunératrices pour la grande Finance
    – mise en place d’un état policier en France et coopération internationale « bienvenue » avec Big Brother à l’heure ou arrive aussi le TAFTA
    – fermeture de sites dissidents (Charlie Hebdo a violemment été critiqué par Soral dans une vidéo de 2011, quant à la communauté organisée, no comment..) et contrôle d’internet
    – retournement de l’opinion vis à vis d’Israël et de la Palestine, affaiblissement du mouvement pro-palestinien, avec d’ailleurs un Netanyahu qui nous a promis des attentats cet été sous entendu si la France reconnaissait l’état de Palestine, chose faire par l’AN et le Sénat en décembre.

  7. Merci Nicolas pour cette analyse que je trouve très pertinente. J’espère que d’autres personnes puisse avoir la chance de la lire afin de comprendre certaines choses. personnellement, je trouve que le médias sont loin d’être objectif dans les informations données et dans leurs analyses.

  8. Mr Bourgoin, vous êtes intelligent, vous savez très bien que ne dénoncer que l’islamophobie (ou n’importe quel autre forme de racisme) est totalement contre-productif.

    Un tel article donne l’impression que la communauté musulmane est faible et ne fait que se lamenter sur son sort; ou pire, que les musulmans sont incapables d’avoir de l’empathie pour les victimes de ce carnage. Or, c’est tout l’inverse.

    • Dans ce cas, comment qualifiez-vous le fait ne ne PAS la dénoncer? je suis curieux…
      Il ne ressort rien de tel de cet article si ce n’est de la logique et du bon sens.

      • Derrière le discours antiraciste, on retrouve pourtant une caricature grossière des musulmans.

        L’exemple le plus fort, c’est la phrase « Dans cette nouvelle croisade antimusulmane, les élites politiques peuvent compter sans réserves sur le soutien de la population française », alors qu’il y a 6 millions de nos compatriotes qui sont musulmans.

        Et vous adorez rappeler que, pour les médias « islamophobes », terroriste et musulman ne font qu’un, mais il n’y a aucune phrase qui vient contredire cette affirmation. Par contre, vous n’aimez pas rappeler que le policier tué était musulman ou que des clients du magasin ont été caché par un employé musulman.

  9. Comme d’habitude très bien.Tout est en place pour le bain de sang qui se prépare car l’élite a compris que le peuple était a bout et que cela risquer de leur tomber sur le museau. François Hollande qui agite le CNR conseil national de la résistance c’était en 1943…..pendant l’occupation allemande une stratégie de communication bien huilé,des responsables politique avait un langage guerrier du genre »on va laver l’affront  » ou  » ils nous ont déclaré la guerre » mais qui est ce « ils »? le FN marchera avec Mélenchon qui lui même marchera avec Sarkozy .Ma conviction profonde c’est que le remake de l’opération Condor qui se met en place en France avec risposte laïque et le bloc identitaire comme faisant les sales besognes et en Allemagne avec Pegida c’est tout un réseau qui se met en place en France piloté par un militaire a la Pinochet on se diriger vers une dictature militaire qui ne diras pas son nom et qui seront certainement les pantins de waghinton ou de Tel aviv. Les musulmans seront parqué dans des stade de foot » on ne jouera pas au ballon croyez moi » mais certainement passer a la question une sorte de Guantánamo français .De la Bank ki moom secrétaire de l’ONU nous sera son discours « la communauté internationale inquiète du sort des minorités en France  » il sera mis en place des zones de protection des troupe de l’ONU seront appeler a jouer un rôle et le pays sera morcelé comme en ex Yougoslavie voir régionaliser et le tour sera jouer waghinton et tel aviv auront reussi leur plan de destruction des grandes nation et ce modèle sera appliquer a tout l’Europe.

  10. L’islamophobie, c’est aussi discriminations à l’embauche, au logement… Lutte des classes aussi, c’est toujours les plus faibles, les plus pauvres, les chômeurs qui sont visés. Les déclarations de Claude Guéant sur les civilisations meilleures que d’autre, de Sarkozi sur les africains et l’histoire, de Valls sur la capacité des Roms à s’intégrer…
    Je suis belge et je ne viens plus en France à cause ce tout cela. La liberté d’expression française ? Elle n’existe plus depuis la loi Gayssot et bien avant. Remarquez, ici, en Belgique, on a interdit le Charlie Hebdo qui titrait « le roi des cons est mort ».
    On réagit à tout cela sans analyse fine et sur l’émotion.
    Heureusement que vous êtes là, Monsieur Bourgoin !!!

    Je ne suis pas Charlie : je suis un enfant palestinien qui joue sur une plage de Gaza, ou un Syrien noyé en mer dans sa fuite vers un autre futur…

  11. Globalement d’accord avec votre analyse, si ce n’est que la situation que vous décrivez – critique d’une stratégie d’état – est largement surdéterminée par le contexte géopolitique, et je dirais encore plus profondément (plus général) par « l’époque » dans laquelle nous entrons un peu plus chaque année.
    L’état français étant ce qu’il est, il ne fait que répondre (de la manière que vous décrivez) à ce contexte, fabriqué il est vrai par de puissants réseaux de pouvoir atlanto-sionistes (néocons, etc.). Ils ont fabriqué un ennemi (Daesh, ces jeunes paumés, etc.). Mais leur création est devenu réalité, et relativement autonome. Et comme par hasard, au plein milieu d’une crise générale du capitalisme. Timing parfait.

  12. Vous dites en intro : « Des violences commises par des déséquilibrés immédiatement qualifiés de terroristes ou de djihadistes ».
    Je n’ai pas pu lire plus loin.
    Car c’est exactement l’inverse que l’on voit , i.e. « Des violences commises par des djihadistes, immédiatement qualifiés de déséquilibrés » par une presse dont la mission première est de répandre la propagande multiculturelle, cette idéologie infecte, fausse et moribonde.

  13. Les gens pouvaient bien se moquer de Georges Bush et des Américains,ils réagissent exactement de la même manière pour bon nombre d’entre eux après cette événement tragique
    la nouvelle donne islamophobe ne fait que prolonger sa route en allant crescendo ,Les bourgeois intiment au peuple l’ennemi à combattre ,le peuple suit la cadence ,demain le peuple va marcher derrière les fossoyeurs de la Grèce de l’Espagne et demain de la France ,diminution des retraites ,privatisation et vente des propriétés publiques baisse des salaires augmentation des impôts ,des taxes des assurances de l’énergie ,Mais Oui il y a eut un massacre de plus d’une dizaine d’innocents mais combien d’innocents morts cette année attribué au système bourgeois défendu par le Ps
    435 sans domicile fixe décédés ,ça donne pas envie de descendre dans la rue ça????? et les entrepreneurs ,et les paysans qui se suicident acculés aux dettes et à la fonte de leur chiffre d’affaire
    les gens virés de leur boulot sans indemnités par des patrons voyous ,les divorces combien de morts et de blessés grave de la vie et vos économies promis au reset par Lagarde pour sauver les banques
    allez les moutons suivez le cortège de ceux qui vous enverront demain comme chair à canon pour l’instant ils se contentent de détricoter tous vos droits sociaux ,contrats de travail et libertés Loopsie2 patriot act il faut bien financer la prochaine guerre ,les musulmans ont beau jeu pour Valls qui rêve de son futur état martial mais pour ça il faut bien agiter le peuple avant de s’en servir sur ce:: Marche au pas !
    les musulmans sont surement le cadet des soucis de la France mais la France ne le sait pas encore faut il
    comprendre les enjeux de ce monde ,il y a des musulmans parce qu’il y a des immigrés ,il y a des immigrés parce que le monde est pillé par la bourgeoisie occidentale qui refuse de se plier à la morale qui alimente pour ses desseins impérialistes le terrorisme ,et les guerres ,et place ses marionnettes qui n’ont aucune volonté de répondre au besoin des populations
    Sachez que dans une guerre civile il n’y a pas de vaincus ,ni de vainqueurs il n’y a que des coups à prendre

  14. Sur les réseaux sont mis en cause les takfiristes, or ceux-ci prennent pour cible des musulmans coupables d’apostat, et ce n’est pas le cas.
    Les terroristes, comme les serial killers, se trahissent par la répétition de procédés criminels dévoilés par la science de la criminologie.
    Il n’est pas nécessaire d’être profiler pour repérer une répétition du scénario et une coordination, et se rendre compte que les commanditaires du 11/9 et des attentats de Paris (Charlie et Hyper Cacher) sont les mêmes. L’empreinte criminelle est la même: pièces d’identité abandonnées sur les lieux du crime, coordination entre l’attentat de Charlie et celui de Vincennes, alibi commun de diabolisation de l’Islam amalgamé au terrorisme. Réponse similaire à la menace par un renforcement du dispositif international contre le terrorisme. Les 3 attentats sont très probablement liés.
    Or si les commanditaires sont les mêmes pour ces 3 attentats il faut exclure la revendication religieuse :
    – les caricatures, objets du délit, ne pas détruits et les jihadistes sont habillés en commandos pour l’attentat de Charlie
    – les attentats contre le Pentagone et lesTwin Towers ne sont pas justifiés par une cause religieuse.
    Il faut donc en revenir à un motif de diabolisation du monde musulman qui est commun à ces 3 attentats. Entendre donc invoquer le fondamentalisme religieux dans ces cas précis est irresponsable, car il disculpe les vrais commanditaires qui sont selon moi les intérêts convergents de lobbys criminels du sionisme, de la finance et de l’industrie militaire.
    Ce qui me terrorise le plus est de voir tous les partis reprendre en choeur la menace islamiste, et autant de français dans la rue, manipulés, brandissant des pancartes « je suis Charlie », « je suis juif », évoquant le « fondamentalisme religieux ». Car le peuple était le seul rempart contre le terrorisme manipulateur, et l’importation de la guerre civile en France.
    Je ne crois même plus en un sursaut populaire.

  15. Excellente analyse. Vous remarquerez d’ailleurs que le simple fait de s’interroger ces derniers jours n’est pas permis. « Demi-cerveaux », « complotistes » et j’en passe…Cette unité ce dimanche n’est qu’une façade, un leurre. Il eut été magnifique de voir le peuple français soudé pour d’autres motifs, et ma fibre patriotique qui était si grande avant, n’a pu se réjouir des images vues aujourd’hui. J’étais journaliste il y a encore quelques semaines, j’ai décidé d’arrêter ce métier (que je pratiquais pourtant avec bien plus d’objectivité que la plupart à mon avis) et cette semaine m’a conforté dans mon choix. J’étais déjà très pessimiste pour notre pays, mais là nous passons à une étape supérieure, qui justifiera une surveillance encore plus grande…Et je n’ai même plus envie de me battre pour éveiller certaines consciences…

  16. A propos de manipulation des populations européennes par les tenants du système ultralibéral, dont il est question ici. A propos des dérives de l’ultralibéralisme et de la destruction progressive de toutes les entraves à l’enrichissement des élites financières européennes et mondiales, je vous invite à lire mes deux romans d’anticipation géopolitique, dont l’histoire se déroule en France et en Europe en 2028.
    Genèse de l’enfer (éditions les nouveaux auteurs) et
    La Nuit du Nouveau Monde (éditions City)
    Deux romans publiés en 2011 et 2013, jugés pessimistes à l’époque par certains, mais dont le réalisme se fait chaque jour plus criant.
    Je précise, qu’ils n’ont aucun rapport avec des ouvrages partisans (et haineux) qui fleurissent depuis plusieurs années.
    Je vous suggère de visiter mes blogs correspondants pour vous faire une idée de leur contenu.
    genesedelenfer.over-blog.com et lanuitdunouveaumonde.wordpress.com

  17. Excellent article que j’aimerais avoir écrit.
    Merci.

    Je regrette juste une énormité sur « les entreprises de « pacification » mises en œuvre par le pouvoir gaulliste basées sur les méthodes de renseignement et de répression militarisée de populations civiles ». Redde Molleto quae Molleti sunt (d’autant plus que la continuité avec le PS actuel est remarquable). Je ne songe pas bien sûr à nier que ses méthodes aient été poursuivies sous De Gaulle avec son aval (contraint ou volontaire, on n’a pas fini d’en discuter) mais lui attribuer la bataille d’Alger est un peu fort de café.

  18. bedos avait souhaite publiquement la mise a mort de charlie le journal pas l equipe de redacfion

    sinet avait clairement expliquer le devoyement de l esprit de charlie par val qui lui valut une promofion comme directeur de france inter

    d apres lui les membres de charlie sauf cavanna et wilhem bouffaient tous a la gamelle des politocards umps

    bref comme dit beaunez tapiner pour l empire rapporte le temps de lui etre utile ensuite il vous laisse choir

    • le mots de la fin revient a ce religieux qui resume le fond de l affaire

      les fionnistes les memes ou leur descendants qui ont mis hitler au pouvoir et provoque volontairement l exterminafion d une quantites monstrueuses d individus juifs pour mieux en tirer les fruits de la pleurniche jusqu aujourd hui recommence la strategie identique ayant que faire des citoyens israeliens qui finiront eux aussi comme dans les annees 30 40 a en payer le prix de leur sang

      requisitoire a charge du principal suspect le maussade par le frere nathanael

      http://www.google.fr/url?q=http://www.youtube.com/watch%3Fv%3DX-Gca8c6rys&sa=U&ei=hpi5VNaCAsG-UMHxgZgH&ved=0CAYQtwIwAA&usg=AFQjCNHsjPgfQZMpvpxgvbNd5fz-iRS-vw

      rien a ajouter

      a part peut etre une medaille en chocolat pour gouda 1er de mimolette l autre fromage de grhollande pour sa courageuse reconnaissance de de l etat de palestine gachee par le flan fait dans son froc d accepter des criminels de guerre encore en liberte a ses cotes dans la ceremonie mortuaires des victimes de charlie

      un oiseau a l odeur du flan a tout de suite ajoute sa fiande sur notre courageux gouda 1er

      on se demande encore pourquoi il se fait dessus les corps d elite de la defense nationale qui le protege sont connus pour avoir rien a envier niveau competence a leur confreres cites par frere natanael

  19. « La République contre les libertés  (entretien avec Eric Michel) – «Nicolas Bourgoin

  20. La loi sur le renseignement, un texte pour museler la contestation sociale – Nicolas Bourgoin

  21. La loi sur le renseignement, un texte pour museler la contestation sociale – Reveille toi

  22. La loi sur le renseignement, un texte pour museler la contestation sociale | La Crise c'est maintenant

  23. RFID : la police numérique arrive et ses pouvoirs sont illimités. – Nicolas Bourgoin

  24. La police numérique (RFID) | Stop Mensonges

  25. RFID : la police numérique arrive et ses pouvoirs sont illimités. | Résistance Inventerre

  26. On est le 8 Juin, et aucun attentat majeur à déplorer depuis le fameux jour de Janvier…Tout comme depuis le 11 Sept aux états-unis en ce qui concerne ce pays…. 🙂

    Hier j’ai constaté que mon boulanger avait ressorti sur son ardoise placée près du comptoir « Je suis boulanger » le fameux mot d’ordre de la propagande d’état au sujet de « L’unité nationale »….
    Et on était le 7 Juin…..C’est dire comment les cerveaux ont été formatés pour des années.

    A Noter que depuis le 11 Sept aux états-unis, il n’y a plus jamais eu d’attentat majeur sur le sol américain, tout comme nous n’en aurons plus sur le sol français non plus…Sauf sous fausse bannière afin de manipuler la population un fois de plus 🙂

  27. Puce RFID : la police numérique arrive et ses pouvoirs sont illimités | Le Pouvoir Mondial

  28. RFID : la police numérique arrive et ses pouvoirs sont illimités - CentPapiers

  29. Implants RFID : la police numérique arrive et ses pouvoirs sont illimités | Sentinelle de Dieu 1.0

  30. RFID: la police numérique arrive et ses pouvoirs sont illimités (Apocalypse 13v16 à 18). | Paroles de Dieu, la réalité du message biblique

  31. Choc des civilisations – Nicolas Bourgoin

  32. Choc des civilisations – Reveille toi

  33. « Guerre de civilisation  : cui bono ? | «Le Blog de la Résistance

  34. Choc des civilisations : comment notre société est manipulée, par Nicolas Bourgoin | Des fois jsuis parano

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s