L’irrésistible ascension de Manuel Valls

Diatribes contre les Roms, islamophobie revendiquée, allégeance à Israël, nouvelles lois antiterroriste et antivoile, encadrement des réseaux sociaux, censure d’État contre un humoriste, attaques contre la liberté d’expression, défense de son bilan sécuritaire, Manuel Valls fait feu de tout bois. Derrière son ambition personnelle (accéder à la présidence de la République) et sa méthode (sur-occuper le terrain médiatique)  se cache un projet d’envergure : achever de mettre la France aux normes économiques et sociales du mondialisme sur le plan intérieur, l’arrimer totalement au bloc atlantiste (USA-Israël) sur le plan extérieur. Projet bien peu « socialiste »… mais il est vrai que la gauche a depuis bien longtemps jeté aux oubliettes son combat pour la défense du monde du travail. Lire la suite

Publicités

Permis Internet, encadrement des réseaux sociaux, nouvelles lois contre les «cybermenaces»,… Valls veut un flicage intégral du Net.

L’affaire Dieudonné aura eu au moins un mérite : montrer les véritables intentions de Manuel Valls en matière de libertés publiques. Après avoir restauré la censure d’État et réduit la liberté de parole humoristique, il s’attaque maintenant à la liberté d’expression sur Internet. Il a compris que le formatage des consciences, pour être efficace, doit être mis en œuvre le plus tôt possible. Les élèves de fin de primaire auront donc droit à un programme de « sensibilisation » sur les dangers d’Internet initié par la Gendarmerie nationale et Axa prévention. Et avis à ceux qui décident de passer outre les barrières de la censure : comme si la profusion des lois anti-cybercriminalité votées depuis 10 ans ne suffisaient pas, le Ministre a annoncé la création, d’ici à quelques mois, d’un « arsenal juridique complet et solide » fortement dissuasif.

Image

« A partir de décembre 2013, les gendarmes des 38 Brigades de prévention de la délinquance juvénile (BPDJ) se déplacent dans les écoles pour lancer l’opération. Ces gendarmes, experts de la prévention en milieu scolaire, dispensent une sensibilisation en préambule de la formation. Ils remettent ensuite aux enseignants le kit pédagogique complet pour qu’ils prennent le relais de la formation.

A l’issue de ces sessions, le Permis Internet est remis à chaque enfant afin de marquer son engagement solennel à être un internaute responsable, en présence du Maire, des gendarmes, des enseignants, des représentants d’AXA Prévention et des parents : une chaîne unie pour accompagner les enfants dans un usage sûr et responsable d’Internet » (Lancement du Permis Internet pour les enfants, Axa prévention)

Infantilisation d’un côté, politique du bâton de l’autre. Manuels Valls a demandé à ses services (DGGN, DGPN) de lui proposer dans les prochains mois « une stratégie de lutte contre les cyber-menaces, ainsi qu’un plan d’action ».

« Seule une démarche globale peut nous permettre de prendre la mesure d’une menace globale », a  considéré Manuel Valls. « Cela passe par une démarche décloisonnée entre les différentes matières et les services ». Le message est clair : Internet ne doit pas échapper à la surveillance de l’État et doit être régulé, comme c’est déjà le cas pour le réseau Twitter. Et, comme le dit si élégamment Christophe Barbier, « les Chinois y arrivent bien».

Ukraine : Révolution orange, Acte 2.

Les impérialistes occidentaux ne renoncent jamais. Après avoir tenté en vain de faire tomber le régime de Bachar al-Assad à grands renforts de campagnes médiatiques mensongères et de livraisons d’armes aux rebelles (voir ici), ils ont réussi à écarter l’Iran de la conférence de Genève 2 destinée à trouver une issue politique à la guerre en Syrie (voir ici). Autre front : l’Ukraine, pivot géostratégique entre l’Ouest et l’Est,  repassée depuis 3 ans dans le giron russe après la période calamiteuse de la gouvernance « orange ». La tactique est la même – aide financière à une opposition factice, diffusion de contrevérités médiatiques à propos de la répression menée par le pouvoir -, de même que le but : affaiblir la Russie en la privant de ses partenaires commerciaux et en l’isolant diplomatiquement. Révolution orange, le retour. Lire la suite

Prisons françaises : nouveaux records

Aujourd’hui la France compte 68.000 détenus, un chiffre jamais atteint. Rapporté à la population générale, c’est près de 3 fois plus qu’en 1975. La surpopulation carcérale devient intenable, avec un taux d’occupation qui frôle les 120 %, entraînant une multiplication des incidents en prison : agressions envers des surveillants, refus de réintégrer les cellules, voire prise d’otages… Cette situation inédite est le résultat d’une hyper-inflation carcérale qui a débuté à l’automne 2001, au moment des attentats du 11 septembre, qui s’est accéléré avec la crise économique et qui ne faiblit pas depuis 2012 malgré les ambitions affichées par l’actuel gouvernement de mettre un terme au « tout-carcéral ».  Lire la suite

De la « liberté de la presse » sur le front de la « guerre des classes »… par Vincent Gouysse (Organisation des Communistes de France)

A la veille de la crise des subprimes, un certain Warren Buffett ─ à la tête du fonds d’investissement Berkshire Hathaway et aujourd’hui 4ème fortune mondiale et 2ème fortune américaine avec 58,5 milliards de $ US, soit le triple du PIB de l’Afghanistan ─, déclarait sur un ton aussi triomphaliste qu’arrogant qu’

« Il y a une guerre des classes, c’est un fait, mais c’est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner ».1

Mais la crise économique contemporaine est passée par là… et les richards arrogants du type de Buffett font aujourd’hui profil bas devant leurs esclaves, et vont même jusqu’à étaler leur « générosité » en promettant qu’ils lègueront une partie de leur fortune à des œuvres de charité à leur mort, afin de contribuer aux « efforts » et aux sacrifices croissants qu’exige le Capital de ses esclaves longtemps privilégiés, aujourd’hui mis à la diète forcée.2 En attendant, cela n’empêche pas ces milliardaires « philanthropes » cherchant à jouer la carte de « l’apaisement social » afin de ne pas cristalliser contre eux le ressentiment croissant des « classes moyennes » laminées, de continuer à se remplir les poches. Selon Forbes, la fortune des 400 américains les plus riches a atteint 2 000 milliards de $ US en 2013, un chiffre en hausse de 300 milliards de $ US par rapport à l’année précédente !3 Lire la suite

Les enseignements de « l’affaire Dieudonné », par Vincent Gouysse (Organisation des Communistes de France)

Nous publions ci-dessous l’analyse faite par un camarade marxiste-léniniste de « l’affaire Dieudonné ». Elle sort des sentiers battus et met en lumière les enjeux de classe de la cabale menée par l’oligarchie et ses valets politico-médiatiques à l’encontre de l’humoriste. Dieudonné représente une menace sérieuse pour le pouvoir bourgeois si l’on en croit la débauche de moyens de toute nature – notamment judiciaires et policiers – mis en oeuvre pour le faire taire. Cette analyse fait suite à celles déjà publiées sur ce blog, auxquelles le lecteur pourra utilement se référer.  Lire la suite