Gonflage médiatique du FN : à qui profite le crime ?

Le FN, bientôt le premier parti de France ? Le Nouvel Observateur pose cette question (faussement) naïve à la suite d’un sondage créditant le parti de Marine Le Pen de 24 % aux élections Européennes. Si ces prévisions-choc à long terme sont peu fiables, et donc dénuées d’intérêt statistique, elles font en revanche bénéficier les intéressés d’une aura médiatique qui contribue à leur victoire effective… ou pas. Lire la suite

Publicités

De quoi NPNS est-il le nom ? Fortune et infortunes d’un Appareil Idéologique d’État.

De Sarkozy à Valls en passant par Hortefeux, une constante : la haine de l’Islam. Une seule ligne de conduite : taper encore et toujours, sans relâche, sur le musulman. Depuis 10 ans, pas moins de trois lois criminalisant la pratique religieuse des musulmans ont été votées. Ces attaques politiques s’appuient sur un travail préalable de formatage idéologique de l’opinion à même de réactiver les réflexes néo-coloniaux toujours vivaces dans la société française, et dont les effets sont connus : banalisation de l’islamophobie et multiplication des agressions contre les musulmans. Il est réalisé par les media officiels, bien sûr, mais aussi par certaines associations qui jouent le rôle d’appareils idéologiques d’État et mènent de véritables croisades idéologiques contre les musulmans sous couvert de défense de la « laïcité ». Parmi elles, Ni putes, Ni soumises qui, en associant républicanisme et féminisme, est depuis 2003 un auxiliaire indéfectible des différents gouvernements dans leur combat contre les populations musulmanes immigrées ou issues de l’immigration post-coloniale, en particulier les jeunes de banlieue. Lire la suite