L’État va surveiller 60 millions de français

Inutile, dangereux et violemment liberticide, le mégafichier regroupant les données personnelles de tous les Français va pouvoir fonctionner. Le Conseil d’Etat vient de donner une fin de non-recevoir aux requêtes demandant son interdiction. La juridiction estime que sa création ne constitue pas une « atteinte disproportionnée » au droit des personnes au respect de leur vie privée.

Le décret de création du fichier baptisé « Titres électroniques sécurisés » (TES), paru au Journal officiel le 30 octobre 2016, avait suscité une levée de boucliers de la part des associations de défense des libertés publiques. Elles demandaient la suppression de ce « monstre » regroupant les informations personnelles de tous les titulaires d’un passeport ou d’une carte d’identité, soit environ 60 millions de Français. Sans surprise, elles n’ont pas été entendues.

NSA-Big-Brother-is-Watching-You

Lire la suite