Révolution colorée en France : répétition générale

Nous reproduisons ci-dessous une analyse des récentes manifestations et sittings qui ont essaimé la France (et d’autres pays en Europe). A contre-courant des discours dominants qui présentent ces mouvements comme totalement spontanés, elle montre le projet caché qui les guide. Comme pour les révolutions colorées, le plus important est ce qui se passe en coulisse, à l’ombre des feux médiatiques…

866164-prodlibe-manif-loi-travail-nuitdebout

Manifestations violentes dans les grandes villes, nuit debout et ses tentes en plein cœur de la capitale. On pourrait croire que tout cela est le début spontané d’une révolution « citoyenne ». On pourrait aussi se borner à évaluer le degré de manipulation exercée par les partis politiques à leur encontre, à des fins purement électorales, avec de purs calculs d’appareils.

Mais ce serait passer à côté de l’essentiel.

En effet il n’aura échappé à personne ayant un soupçon de mémoire, la ressemblance entre ce début de mouvement et d’autres mouvements, comme les printemps arabes, dont les organisateurs de nuit debout se réclament eux-mêmes. On retrouve la trace des « révolutions colorées ». Tous ces mouvements reposent à peu près sur le même schéma : la CIA utilise des manifestations « populaires » dans le but de déstabiliser un gouvernement hostile qu’elle ne peut abattre militairement (ou avec des mercenaires…).

Plusieurs objectifs peuvent coexister :

– Faire peur au gouvernement en question, faire pression sur lui, sans toutefois le renverser

– Déstabiliser la région, y installer le chaos pour empêcher un concurrent de s’installer (exemple : troubles et guerres civiles crées en Afrique afin de bloquer l’expansion économique chinoise)

– Renverser le gouvernement et le remplacer par un gouvernement aux ordres.

« Le Front National pourrait arriver au pouvoir d’ici peu en France, peut-être même avant 2017 si François Hollande était contraint de démissionner en cas de crise majeure »

Les méthodes également peuvent varier, sachant bien sûr que si tout cet arsenal constitue les vraies armes de la « guerre froide », toutes ne sont pas adaptées à n’importe quelle situation. Dans notre cas, tous ces mouvements sont généralement menés par les agitateurs de la classe moyenne :

– Campagne de désinformation visant à salir le gouvernement visé (d’où l’intérêt d’avoir des médias installés dans le pays visé ou d’y forcer l’implantation d’internet, de critiquer le contrôle d’internet exercé par le gouvernement),

– Campagne de lutte culturelle, destruction des valeurs du pays, pour les remplacer par la culture coca-cola / hollywood / rock par exemple,

– Manifestations, provocations dans le but d’attirer la répression, pour se présenter en victime opprimée aux yeux des caméras du monde entier,

– Manifestations et occupations de grandes places, avec des tentes et des milices dans le but de renverser le gouvernement par la force.

 

« La question est aussi de savoir si le gouvernement visé est résilient ou non »

Maintenant que ce petit tour d’horizon est fait, intéressons- nous à la France. Pourquoi la France serait visée par une révolution colorée ?

Pour comprendre cela, il faut tout simplement réaliser que le Front National pourrait arriver au pouvoir d’ici peu en France, peut- être même avant 2017 si François Hollande était contraint de démissionner en cas de crise majeure. Alors il est évident que le front national a des chances d’emporter la présidentielle, mais surtout, les législatives. Cela signifierait qu’un parti pro-russe, financé par une banque Russe arriverait au pouvoir en France. Bien sûr pour les états-unis cela est inacceptable, et on voit tout de suite les logiques de guerre froide se réactiver immédiatement.

L’hypothèse d’un basculement est plus que probable. La base électorale du Front National est très forte. Le scénario devient plausible. La question est : comment déstabiliser un gouvernement élu, sur la base de quelles forces ? La réponse est déjà sous nos yeux. Les agitateurs « d’extrême gauche », de casseurs, de « nuit debout » sont déjà l’embryon de ce mouvement. Nous assistons simplement à la répétition générale. La CIA est probablement en pleine action en ce moment. Et il suffit de voir le comportement des forces de l’ordre pour réaliser que ces effusions ne sont que du théâtre. A partir de l’entre deux-tours de la présidentielle va commencer le grand carnaval « anti-fasciste ».

Actuellement, les déstabilisateurs affûtent leur lame. Pour que leur poignard soit suffisamment acéré, il reste bien sûr la carte ethnico-religieuse à jouer. Celle d’un embrasement des banlieues arabo-musulmanes et noires, qui peuvent jouer le rôle de catalyseur. Comme en 2005, quand la Jacques Chirac a été puni par les États-unis pour avoir dit non à la guerre en Irak, avec une déstabilisation massive du pays, un avertissement en somme.

Bien sur ces déstabilisations ne partent pas de rien, et les lignes de failles sociales et ethniques existent réellement. La question est de savoir qui utilise ces forces, à quel moment et dans quel but. La question est aussi de savoir si le gouvernement visé est résilient ou non. On l’a vu en Russie en 2011, quand les prétendues « ONG » ont tenté de renverser Poutine, ou la prétendue « révolution des parapluies » en Chine, toutes deux avortées. Car le gouvernement était résilient. Pour que la révolution colorée réussisse, il faut la ligne de faille, l’aide extérieure et enfin la faiblesse intérieure du gouvernement visé.

Nous verrons donc bientôt si le Front National réussira à encaisser le choc qui lui est promis. Or selon toute probabilité, il arrivera au pouvoir dans un contexte de crise économique majeure (défauts des états, faillite des banques, ponction des comptes, récession, fuite des capitaux, effondrement de la zone euro, etc.). Bien pire que ce que nous connaissons actuellement. L’issue est donc loin d’être certaine.

(L’Éclaireur n°4, Avril – Mai 2016)

Source : marxisme.fr

Advertisements

4 réflexions sur “Révolution colorée en France : répétition générale

  1. La conscience grandissante d’un individu, l’approfondissement de ses réflexions le rendent incompréhensible pour une majorité.de la population.En s’adressant à cette population il ne se fait que des ennemis.
    《 Le contraire de la Vérité ce n’est pas le mensonge.Le contraire de la Vérité c’est les Convictions. 》F.NIETZSCHE.

  2. Le FN, n’est qu’un parti leurre, et ses financements en Russie ne sont que de Surface, ils ne sont « pro Russe » en absolument Rien du tout et surtout leur politique est alignée à 150% sur le reste des partis : à savoir : Soutenir l’Europe et américaniser le continent et le pays.
    Tous ces partis « leurres » ont toujours le même principe : formuler des projets pour redresser la barre, pour dire finalement que les conditions ne peuvent être appliquées dans le cadre de l’union Européenne.

    Ces bonshommes et bonnes femmes grassement payées sont en fait des fantoches… Notre pouvoir étant intégralement délégué à Bruxelles…

    Pour retrouver la souveraineté et protéger nos citoyens, nous devons, avant toute autre chose, sortir de l’Union Européenne, et ceci, n’est absolument pas au programme du front national…

    Quoi qu’en disent les profanes, il n’existe à ce jour, aucune profession de foi imprimée avec le souhait de sortir de l’Europe et de l’Euro de la part de ce parti leurre.

  3. @Mr Bourgoing
    Je rejoins ce que dit Raistlin je ne crois pas que le FN soit un parti anti système. Dailleurs, vous le savez sans doute mieux que moi, les elections sont faites d’abord et avant tout pour valider un systeme, et non pour le changer. Le Front National pourra faire du cosmétique, en saupoudrant une touche prétendument national, mais en aucun cas les élites françaises, comme européennes et américaines ne lui permettront de changer les structures économiques et sociales.
    J’ai même des doutes sur la possibilité du FN de pouvoir limiter les flux migratoires. Par ailleurs combien même il était financé par une banque russe, le Marine Le Pen signe une convention auprés des responsables des elections. La banque russe finance peut être, mais ceux qui valident et encadrent c’est les comissions electorales. Sans oublier les autres garde fous, le conseil constitutionnel, le Senat, et l’armée française, avec en embuscades ces manifestants.

    Et puis dans le cas même d’un parti pro russe, -si tant est que cela soit vrai- pour commencer la Russie, c’est quoi aujourd’hui ? A part une bande de mafieux oligarques qui ont pris le pouvoir par deux coups d’état, le premier en 1991, le second en 1993
    https://en.wikipedia.org/wiki/1993_Russian_constitutional_crisis
    Ci dessous voicil ceux qui une liste non exhaustive des mafieux oligarques qui règnent en Russie
    Liste établie par Forbes, bien entendu on peut compter sur l’honneteté des bouisiers qui travaillent pour ce torchon pour avoir la vérité.

    https://en.wikipedia.org/wiki/List_of_Russian_people_by_net_worth
    Simplement on a une petite idée de ce qu’est en réalité la Russie.

    La Chine on ne la présente pas davantage, s’il fallait définir ce qu’est un système féodal, la Chine peut être un bon exemple. Cette vidéo qui a fait le tour du monde montre peut être ce qui attend les salariés français demain, à commencer par les syndicalistes. Je ne sais pas si cette méthode pour le moins coercitive déplairait à Valls, et Macron.

    Je n’ai pas parlé de l’oligarchie mafieuse de New York et Washington qui est la mère de tous les systèmes les plus dégueulasses qui existent au monde depuis 1945. Le but de mon message étant le suivant, je ne veux ni système féodal à la Goldman Sachs, ni celui de Moscou pas plus que celui de Pekin. Ce qui m’interresse c’est un système populaire.

    Au final le mythe du Front National parti populaire qui tordrait le coup à l’oligarchie, vous comprennez tous que ça n’a pas de sens. C’est sans doute le FN qui va signer le traité transatlantique.

    Bien à vous.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s