Le vrai projet de l’Union Européenne : austérité à perpétuité, chaos social et fascisme

Les « propositions franco-allemandes pour relancer la croissance » (sic) présentées aujourd’hui auront eu au moins un mérite : achever de démontrer, s’il en était besoin, que  la Grèce n’est qu’un terrain d’essai dans le projet insensé de libéralisation totale que l’oligarchie veut imposer à l’Europe et qui consiste ni plus ni moins à mettre le marché du travail européen aux normes chinoises. Dernier îlot de résistance, le modèle social français hérité de l’après-guerre garantissant une protection sociale minimale, des retraites et des salaires décents est condamné à disparaître à moyen terme. Les économies exigées de la France par la Commission Européenne qui l’avait déjà placée sous surveillance renforcée en mars dernier en raison du niveau de sa dette et de son coût du travail jugé trop élevés, auront des effets dévastateurs en condamnant à la précarité à vie des millions de personnes. Mais cette gigantesque casse sociale a aussi une visée plus immédiate : préparer la France à la compétition du grand marché transatlantique dont le lancement est prévu en 2015.

ue-nazi-espagne-600x471

Les plans d’austérité se succèdent en Europe et les cibles restent invariablement les mêmes : les salaires, les retraites et la protection sociale. Les propositions (mieux vaudrait-il parler d’injonctions) franco-allemandes dévoilées ce jeudi ne font pas exception en prévoyant notamment une flexibilisation du marché du travail, une énième remise en cause des 35 heures et un gel des salaires pendant 3 ans. En cause : la situation économique de la France et le dérapage de son budget, « sérieux motifs d’inquiétude pour l’Allemagne » et qui vaudra sans doute à la France une nouvelle salve de sanctions de la part de la Commission Européenne.

Le grand écart entre les promesses du candidat Hollande et la politique réellement menée a de quoi laisser perplexe. Cependant cette nouvelle cure d’austérité programmée est largement dictée par la Commission Européenne qui a jugé une nouvelle fois le budget de la France non-conforme aux dispositions du pacte de stabilité et de croissance. Conséquence de ces contraintes imposées par Bruxelles, des millions de Français vont subir un effondrement de leur niveau de vie du fait de la stagnation économique. Dans ce contexte, choisir au poste de Premier Ministre un homme qui se place en héritier de Georges Clemenceau – celui qui a fait envoyer la troupe contre les mineurs en grève de Courrière – et placer au poste de Ministre de l’Économie et de l’Industrie un ancien cadre de la banque Rotschild doivent se lire comme des signaux de bonne volonté envoyés aux marchés financiers…

Mais ce nouveau coup porté aux salariés et aux retraités n’est qu’une étape dans le long processus de démantèlement auquel les condamne la politique austéritaire de l’Union Européenne, et la prochaine risque d’être plus douloureuse encore avec la mise en place programmée de l’Accord de Partenariat Transatlantique, elle-même simple étape vers un gouvernement mondial. Négocié en secret, le grand marché transatlantique dérégulé sans droits de douane et sans barrières à la circulation des capitaux et des marchandises fonctionnera sur la primauté du droit américain et consacrera la suprématie des intérêts du marché sur le droit des États nationaux : les multinationales pourront ainsi attaquer en justice tout État qui aurait des lois trop contraignantes en matière de droit du travail, de la santé ou de l’environnement. La construction d’un bloc euro-atlantique unifié aura pour finalité de renforcer l’hégémonie militaire, politique et économique des États-Unis. Le mensonge de l’indépendance européenne vis-à-vis des USA prétendument conquise grâce à l’euro aura vécu…

Le soutien sans faille de l’Union Européenne à l’Ukraine Nazie, la mise sur pied d’une force d’intervention militarisée de 3.000 hommes aux compétences quasi-illimitées baptisée EuroGendFor, destinée à réprimer dans le sang les soulèvements populaires que ne manqueront pas de provoquer les politiques d’austérité qui s’annoncent, le plaidoyer de  Goldman Sachs pour des régimes autoritaires en Europe, le refus de l’ensemble des pays européens de condamner la glorification du nazisme à l’ONUla montée du néo-nazisme en Europe et principalement en Grèce nous rappellent opportunément que le projet d’une Europe Unifiée est non seulement ultralibéral mais également fasciste. La dictature de l’oligarchie européenne, de plus en plus douloureuse pour les peuples, devra renoncer rapidement à la forme démocratique de gouvernement pour s’imposer par la violence et devenir une « dictature terroriste ouverte du capital financier » soit la définition que George Dimitrov donnait du fascisme il y a 80 ans.

Privatisations dans tous les domaines, y compris ceux jusque-là relativement épargnés comme l’environnement, libre-échange globalisé, liquidation des droits sociaux et de la démocratie parlementaire, militarisation de la répression sociale… les peuples n’ont plus que le choix de rompre avec le bloc impérialiste européen qui les condamne à la misère sans fin, à la guerre civile et au fascisme. Le cauchemar de l’Europe Unifiée dessine en creux la seule voie praticable : recouvrer une souveraineté monétaire en abandonnant la monnaie unique, une souveraineté politique en quittant l’UE, une souveraineté militaire en quittant l’OTAN, une souveraineté économique en rétablissant les droits de douane et une souveraineté financière en abrogeant la loi de Pompidou-Rotschild 1973 qui oblige l’État français à emprunter sur les marchés privés, entièrement à l’origine de la dette actuelle !

Rejoignez-moi sur facebook et twitter !

Publicités

23 réflexions sur “Le vrai projet de l’Union Européenne : austérité à perpétuité, chaos social et fascisme

  1. Bravo Nicolas !! excellent article bien documenté et surtout qui a le mérite d’être ultra-clair !! pour ceux qui n’avaient toujours pas compris où voulaient nous mener ces gens là ….Et cette loi de 1973 devrait être immédiatement abrogée !! (loi promulguée par Pompidou qui était l’ancien directeur de la banque Rothschild quand même !! le mec était « corporate » jusqu’au bout du bout !! le salaud !

    • Pessimiste non! totalement réaliste. Suivant les excellentes analyses de Lucien Cerise et en l’occurrence de celle-ci , le remplacement de la population par la robotisation est en marche. L’industrie est quasiment robotisée, l’agriculture intensive en grande partie et le bâtiment en voie de réalisation.
      Les enseignements de la Grèce sont bénéfiques pour les oligarques car lors de révoltes des Grecs contre les symboles du grand rouleau compresseur, les autres européens ont détourné pudiquement le regard. La dette de la Grèce est ridiculement petite.Le peuple Grec a été désigné comme mauvais payeur et mauvais élève de l’europe. La population a été malmenée et se retrouve maintenant affaiblie. Elle s’est soumise de fatigue comme par le passé lorsque les tyrans ont affamé les populations rebelles.
      Les process d’ingénierie appliqués au domaine social font merveilles. Se révolter oui, mais contre qui ou contre quoi? Les véritables gouvernants sont masqués et utilisent nos pantins politiques comme ombres chinoises. Rien n’est plus démoralisant et démotivant que de se battre contre un ennemi insaisissable.
      Qui peut se prétendre apte à se révolter aujourd’hui alors que tout un chacun est branché au bout de fils, un pour le chauffage,un pour l’argent, un pour la communication, encore un autre pour l’éclairage et l’électroménager. Même monsanto, après avoir pollué la nature en la rendant dépendante de ses semences pourra provoquer une famine où bon lui semble.
      Le destin de l’humanité file vers de grandes famines, bien plus efficaces pour liquider des populations pauvres et sanitairement affaiblies. Qui punira les génocidaires après la mort des 9/10 de la population mondiale? Personne!
      L’oligarchie peut se passer des travailleurs et vivre confortablement sur un planète redevenue saine, sans la pollution provoquée par une surpopulation, dangereuse même pour les riches.
      Les oligarques garderont cependant un volant d’enfants sexuellement indéfinis par la pratique du gender en tant qu’esclaves (réservoirs d’organes) et de techniciens de haut niveau pour le fonctionnement de la machinerie.
      La procréation sera interdite aux servants et conditionnée par des critères physiques ou intellectuels en utilisant la GPA PMA devenue le standard de reproduction. Les riches eux auront le droit à la filiation bien sûr.
      Les gens sont d’une manière générale dans le déni face à cet avenir angoissant. Il continuent à faire confiance dans ses représentants au discours lénifiants. Pourtant, si on regarde un peu ce qui arrive du coté de l’Est, on comprend mieux pourquoi les oligarques veulent soumettre la Russie et la Chine à leur projet diabolique.
      Je pense d’ailleurs que beaucoup de nos chers dirigeants sont sur des listes d’aptitudes à posséder le sauf-conduit pour cette arche de Noé des puissants.
      Décidément ce n’est pas du pessimisme mais on se trouve au seuil d’une transformation de l’humanité qu’on ne rencontre habituellement que dans les romans de science fiction.

    • Déjà, peut-être faire mieux connaître les analyses de l’UPR, assez béton sur le sujet. Voici une vidéo, non de François Asselineau, mais d’un ex-soviétique qui a des choses à nous dire :

      • J’espère que ces deux douzaines de non élus de l’UE et tout ceux qui auront pris part à cette gigantesque arnaque seront jugés et pendus par un tribunal mis en place par le peuple quand ce système commencera à s’effondrer!

  2. Très bonne analyse; maintenant il faut agir. Sortir de l’Euro, sortir de l’Europe, sortir de l’Otan et se rapprocher politiquement de la Russie de Putin. Courage, il y a du boulot!

  3. Je ne sais absolument pas comment il sera possible de se révolter.

    -Refuser ce chantage et aller à la campagne planter ses choux et élever ses poules sera punie par la loi (interdiction de faire pousser quoi que ce soit sans payer quelque chose à Monsanto…quelque chose d’exorbitant)
    -Se plaindre des nouvelles normes du travail et vous serez remplacé par des immigrés affamés pour qui le nouveau faible salaire français représentera une fortune.
    -Impossible de se révolter physiquement : Valls, le franquiste, a clairement fait comprendre que le simple fait de porter un bonnet rouge ou un tee-shirt bleu ou rose peut vous conduire à la case arrestation + prison.
    -Enfin, il y a le vote pour une opposition (FDG, FN) qui sera une opposition contrôlée…et néanmoins, c’est encore la seule chose qui me semble rapprocher d’une solution…et encore, une fois au pouvoir, si le représentants d’une oppositions plus ou moins contrôlée tente quoi que ce soit, il/elle aura à éviter les tentatives d’assassinats, les attentats, les déstabilisations, les révolutions colorées, les grèves généralisées…jusqu’à ce qu’il/elle capitule ou soit remplacé par un libérateur favorable au système.

    L’occident compte encore une fois donner le La au reste du monde : après s’être montré plus démocratique que les autres, il veut montrer aux autres que le seul moyen de réussir, c’est d’être le plus dictatorial, le plus exploiteur des peuples…en faisant des peuples occidentaux/immigrés, la nouvelle main-d’œuvre bon marché comme l’a été la classe ouvrière chinoise…Ce sera difficile d’être les meilleurs dans ce domaine : les Russes ont déjà appris ce qu’était la souffrance dans les années 90 et comme on le voit aujourd’hui, les sanctions européennes ne leur font pas beaucoup de mal, ou en tout cas moins qu’à nous.

    Comment faire ?

    Nous sommes condamnés et pourtant je pense que le système aussi l’est. Il n’hésitera pas à déclencher une guerre civile pour vendre des prothèses aux survivants.

    Et pourtant, je ne peux cesser de me dire que le peuple doit quand-même payer pour ses longues années où il a voté sans se poser de question, où il a cru toutes les lobbies pseudo-démocratiques (faux conflit droite-gauche, consumérisme, antiracisme à proportion variable, impérialisme écologique, sociétalisme…)

    Il y aura forcément un moment où la révolte se produira, il y aura forcément un moment où le niveau de vie sera tombé si bas que même les immigrants ne voudront plus aller vers l’Europe, il y aura forcément un moment où les initiateurs de la « soumission par la dette » devront payer à leur tour les leurs, il y aura forcément un moment où les crises à répétition feront exploser l’échelon qu’il ne fallait pas toucher & où l’oligarchie commencera à se battre avec elle-même…

    Je suis français d’origine espagnole, je suis chômeur longue durée, handicapé, je vie sur l’AAH…je sais que lorsqu’elle sera drastiquement réduite, je n’aurai plus rien d’autre que ma famille et un petit coin de campagne pas encore pollué pour survivre…et après ? Comme les gens ne peuvent pas réapprendre la révolte, tout ce que l’on peut espérer c’est une faillite du système, l’explosion généralisée, une nouvelle crise des subprime, la fin du dollar…bref, un miracle !

    • Peut-être se comporter comme les Russes, et faire simplement ce qu’on a envie de faire sans rien demander à personne !

      (activer les sous-titres en français)

      • Vous voulez être accusé de fascisme ? Voir la police à Valls
        débouler chez vous et vous traitez comme le dernier des terroriste ?

  4. Cher Nicolas,

    Je n’ai pas le temps à cette heure de développer, mais il me semble que ce que vous demandez aujourd’hui (et que n’importe quel individu un tant soit peu « éveillé », sensé et épris de justice et de liberté est en droit de réclamer), n’est plus en soi ici porté que par le Front National…
    Ca va pas être facile de résoudre cette contradiction de proposer les solutions que martèle un parti qui est voué aux gémonies par toute la presse (serve ou alternative), car je ne vois pas qui pourrait (quand bien même Mélanchon a des accents qui s’en rapprochent) entonner ces propos « europhobes », « anti américains » et « nationalistes », dans le maelstrom bienpensant et le carcan politiquement correct qui serre encore le cou de la majorité de la gauche « morale » et de ceux du courant alternatif qui s’en réclament (y compris tous ceux qui se rendent compte qu’ils cautionnent une folie digne de la plus inimaginable des dystopie).

    Les « fascistes » n’étant donc pas ceux qu’on nous a désignés pendant toutes ces années, qu’est ce que vous préconisez pour inverser le fait que désormais, le réflexe pavlovien ayant été si merveilleusement travaillé pendant ces lustres, le simple fait d’utiliser les mots « nation », « souveraineté », « sortie de l’euro », « douane » , déchaine une cohorte immédiate de braillements aussi bien de la part des antifas, des syndicats, des élus écolos, que de tous ceux qui peuvent se presser devant les caméras pour s’enrouler dans la toge immaculée de la démocratie, sans compter bien sur tous les anciens de l’Ena comme de la promotion Voltaire et de la Mnef réunis, sous la houlette avisée de larbins omniprésents tels Patrick et Elie Cohen ou Jean Michel Apathie ?

    Il me semble que tout est sacrément verrouillé, mais le pire des enfermements c’est bien la camisole mentale qu’on a fabriqué depuis toutes ces années, et dont nombre de ceux qui excipent de la liberté et de la démocratie, sont incapables de se libérer, tant le goulag psychique dans lequel ils évoluent, ne leur permet plus de penser certaines catégories…

    • Le FN est un parti pro-système, si ce n’était pas le cas MLP ne serait régulièrement invitée sur les plateaux télé comme elle l’est actuellement. Le PCF développe des analyses, sur ce point, beaucoup plus radicales en remettant en cause le néolibéralisme antidémocratique qui est au coeur du projet européen.

      • Bonjour Nicolas,

        Je ne vois pas qui au PC développe ces thèses, pourriez vous m’en parler ?
        Moi, je n’entends guère le PCF demander l’arrêt de ce système, d’autant que les centrales syndicales qui lui sont affiliées profitent très largement de la manne généreuse des subventions publiques. Je ne suis pas spécialiste, mais je ne vois pas de dissidents se dessiner au PCF, quand bien même Pierre Laurent a d’intéressantes analyse.
        Ensuite, le fait de ne pas remettre en cause l’internationalisme originel, devenu un vrai faux nez humanitaire et un outil objectif du mondialisme dans lequel nous nous dissolvons désormais, est difficilement compatible avec aussi bien le rétablissement des barrières douanières que le principe de souveraineté.
        En tous les cas, ça ne saute pas aux yeux du côté des communistes français, que j’ai vu traiter des dirigeants comme Chavez ou Morales de « populistes » voire de « facho », cet antifascisme est d’ailleurs un slogan récurrent qui obère tout débat en gelant nombre d’argumentaires, comme il sert dans le même temps de justificatif à tout.
        Enfin, la visibilité du PC est quasi nulle, et l’adhésion populaire encore plus mince.
        Le constat reste donc bien que nous vivons un paradoxe, celui qui fait que le seul discours audible qui soit acceptable est bien tenu par le FN, et que la gauche, PCF compris, est absente de ces terrains qu’elle a laissé à d’autres qu’elle, depuis tellement longtemps qu’on voit mal comment elle pourrait ramer assez fort pour le reconquérir.
        Je me demande bien comment on peut sortir de là.

        Cordialement.

  5. article parfait demonstrafion eclatante

    la franconie comme la nommait ses cousins germains est tenue par la bourse par differentes officines privees menees en sous mains par des bankster tels la banque de france la bce le fmi la banque mondiale et toutes ces agences de notatafions trafiquees

    ceci date de naboleon 1er au moment de la creafion de la bdf comme le montre guillemin

    http://www.youtube.com/watch?v=CNJzNXio6FE

    ces agents monetaires et financiers prives masques derriere leurs enseignes officielles a consonnance publiques ont cree de toutes pieces l arnaque du surendettement de l etat

    de tous temps les banquiers vendeurs d armes et autres trafiquants d humains ou de drogues ont influence la conduite des dirigeants mais maintenant ils dictent aux reprentants elus du peuples les moindres decizions qu ils doivent prendre

    le mot d ordre actuel esclavage pour tous pour rembourser une dette fallacieuse

    http://www.businessbourse.com/topic.php/16331/Mario-Draghi-pour-sauver-l-euro-il-va-falloir-sacrifier-vos-salaires-.php#.VHuRQiXfuTk

    barik o banana et sa clique bankstero fioniste ont etendu le theatre des operations militaires de pillage du monde arabo musulman vers le sol europeen afin de troubler le partenariat europeo russe

    les memes qui ont finance le 3e reich aident les neo nazillards ukrainiens pour mettre a genou l eu et la russie

    les usa et leurs allies porteront une lourde part des responsabilites dans l initiative de la boucherie en ukraine qui doit immediatement s arreter avant de s etendre au reste de l europe

    lavrov que l on peut difficilement prendre pour un lapin de 3 semaines s est exprime tres clairement a ce propos tout recemment

    http://www.businessbourse.com/topic.php/16331/Mario-Draghi-pour-sauver-l-euro-il-va-falloir-sacrifier-vos-salaires-.php#.VHuRQiXfuTk

    les euopeens aveugles par l islamophobie ambiante et impuissants a cause du mide de gesfion au jour le jour vont vite se rendre compte que l empire les prend eux aussi pour des tetes de turcs comme il se dit si gracieusement en francais

    je souhaite juste aux citoyens europeens de s unir dans le calme pour mettre a bas cette arnaque banquiere et commeciale des ultraliberaux de tous poils afin d imposer le respect de la dignite humaine

    et beaucoup de chance aussi car la tache est ardue

    au plaisir

    a plus

  6. Aucun parti aujourd’hui n’incarne la révolte ou la rupture avec le système.
    Il faudra attendre que la Grande Crise nous fasse toucher le fond pour que les peuples reprennent le pouvoir.
    En espérant que l’oligarchie mondialiste (mondialisme qui n’a rien à voir avec le vrai libéralisme) ne parviendra pas à contrôler cette descente aux enfers des populations… Elle pense, elle, qu’elle y arrivera !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s